Carte postale de 1905 où depuis le ton, on a vu (de gauche à droite) sur l'ancien Hospice civil (les Récollets), sur l'Eglise Toujours vu de la vallée du ton, on voit que le bâtiment a subi quelques modifications et agrandissements.
Carte postale de 1905 où depuis les bords du Ton, on a une vue (de gauche à droite) sur l'ancien Hospice civil (les Récollets), sur l'Eglise de Virton et le Carmel. Celui-ci n'est habité par ses nouvelles pensionnaires que depuis 2 ans et le bâtiment n'est pas encore coiffé de son "clocheton".
Depuis la vallée du Ton, on voit que le bâtiment a subi quelques modifications et agrandissements si on compare avec la carte précédente (où l'extérieur du bâtiment est encore celui d'une ancienne brasserie).
L'arrière du Carmel St-Joseph Carte postale d'après un dessin de Servais
VIRTONHC.BE Histoire & Collections
“Le Musée virtuel et gratuit de Frédéric Renauld
Le Carmel vu par les cartes postales et par Frédéric Renauld
Route d'Ethe, il y eut d'abord une Brasserie Brasserie Thomas qui devint un Carmel. De 1903 à 1989, une communauté de Carmélites vint s'installer à Virton dans ces bâtiments qui furent modifiés au fil des ans pour devenir l'actuelle Maison du Pain, rue d'Arlon.
Quand on se rapproche du bâtiment, on en perçoit mieux sa longueur. La Chapelle de Ste Thérèse de L'Enfant Jésus n'a pas encore été construite.
Le Carmel Saint-Joseph côté jardin.
Carte postale d'après un dessin de J-C Servais.
Seule une vue aérienne nous permet d'avoir une idée des dimensions des bâtiments et de la propriété avec le mur d'enceinte qui délimite l'ensemble en descendant jusqu'à la rivière.
Ce n'est pas la "grande muraille" de Chine mais ça y ressemble ! Si Virton n'est plus fortifié, le Carmel l'est bien !
Au dessus : le Chœur de la Chapelle. A gauche : La Chapelle de Ste Thérèse de L'Enfant Jésus et l'entrée du Carmel depuis la rue d'Arlon. En dessous : l'Oratoire Notre-Dame qui se trouvait au grenier.